Archives de l’auteur : Cécile Odouard

Keepeek digital asset management : nouvelle version en approche !

Les nouveautés de la version 4.63 de Keepeek

Keepeek digital asset management : nouvelle version en approche !

Conformité RGPD

Plusieurs évolutions de cette version ont porté sur des développements garantissant notre conformité aux exigences du règlement général sur la protection des données (RGPD).

Opter pour les notifications à la première connexion dans l’interface d’administration Keepeek

Désormais, les nouveaux utilisateurs de Keepeek peuvent décider s’ils souhaitent activer ou désactiver les notifications automatiques de l’outil (activité dans les partages collaboratifs, expirations des droits des médias, etc.). Certaines notifications nécessaires pour l’utilisation de certaines fonctionnalités sont néanmoins conservées. 

Rendre l’acceptation des Conditions Générales d’Utilisation (CGU) plus explicite

Le consentement RGPD à la première connexion a été rendu plus explicite. Avant, cliquer sur le bouton constituait implicitement consentement. Désormais, il faut cocher une case pour expliciter ce choix, conformément à la législation en vigueur.

Se désinscrire des notifications par email

Désormais, dans les pieds de page des emails de notification automatique, il est possible de demander à se désabonner pour ne plus recevoir ces notifications par la suite.

Bandeau de cookie réajusté sur les portails utilisateurs

Le bandeau de cookie a été ajusté pour mieux respecter la forme requise par la législation. Aucun cookie utilisé par Keepeek ne requiert de consentement, car ils ne stockent pas d’informations personnelles. Ils sont toutefois désormais listés pour que vous puissiez connaître l’exhaustivité des cookies du portail et leur usage.

Corrections dans l’interface d’administration

– Dans la gestion du thesaurus, une correction a été réalisée au niveau de l’affichage des compteurs et de l’ajout d’un nouveau terme, en cas de préférence utilisateur avec compteurs activés.

– Il y avait une incohérence dans le partage des médias entre le message d’alerte sur les restrictions de téléchargement à la basse définition et les droits des utilisateurs. Ce n’est plus le cas. 

– Le glisser-déposer d’un panier à l’autre via le presse papier ne fonctionnait pas correctement, c’est à présent corrigé. 

– Dans l’écran des vignettes personnalisées, si la liste des vignettes était longue, il était impossible d’accéder à la dernière vignette créée. Ce problème a été résolu. 

Correction portails utilisateurs

Une correction a été réalisée au niveau de la recherche avancée du portail pour les champs avec suggestion qui ne ramenaient pas les mêmes résultats qu’une recherche identique dans l’interface d’administration. 

Correction plugin AEM

Au niveau du plugin AEM (Adobe Experience Manager), une robustesse a été ajoutée sur la détection du ‘colorspace’ dans le cas particulier du retaillage des images.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 22 septembre 2021. 

Cloud Provider Azure integration keepeek

Connecteur Azure pour le Digital Asset Management

connecteur azure pour le digital asset management
Bénéficiez d’un stockage pérenne et accessible pour vos médias volumineux

Une offre optimisée pour les fonds volumineux

Keepeek vous permet de stocker tous vos fichiers médias volumineux sur un espace de stockage à faible coût. Connectez votre DAM Keepeek au cloud provider Microsoft Azure !

Profitez de l’alliance de deux solutions performantes : 

– la puissance de recherche et de consultation du DAM Keepeek

– l’économie, la sécurité et la scalabilité du stockage sur Azure 

Conserver, centraliser et valoriser

Les bénéfices d’une association Keepeek/Azure sont multiples :

– Vous garantissez la conservation de vos fichiers volumineux sur un support pérenne et sauvegardé

– Vous centralisez tous vos fichiers patrimoniaux au même endroit pour y donner un accès simple

– En quelques instants, vous et vos utilisateurs retrouvez les fichiers souhaités parmi des téraoctets de données

– Vos médias patrimoniaux deviennent accessibles simplement pour une meilleure ré-exploitation et valorisation

– Vos coûts de stockage restent faibles et maitrisés

Deux exemples de cas d’usages : campagnes marketing & fonds audiovisuels

Campagnes marketing

Les organisations créent régulièrement des campagnes marketing intégrant une multitude de médias. Ces contenus sont créés dans divers formats pour s’adapter à tous les canaux de diffusion. Ces campagnes doivent être à disposition de tout le réseau à un instant T. Elles seront alors déclinées dans chaque pays. La durée d’une campagne marketing peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. Ces fichiers volumineux, rapidement obsolètes, peuvent faire l’objet d’un stockage en ligne sur Azure pendant et après leur période d’exploitation. Cela permet un téléchargement des fichiers sources très rapide, qu’ils s’agissent de print, de vidéo ou de contenus pour les réseaux sociaux. Une fois la campagne terminée, les fichiers volumineux peuvent être stockés hors ligne, car peu susceptibles d’être téléchargés.

Fonds audiovisuels

Le patrimoine audiovisuel des organisations est un véritable atout pour la communication. L’histoire des marques permet de surfer sur la tendance du storytelling dans la communication.

Difficilement accessibles jusqu’à présent, les vidéos d’archives trouvent une nouvelle jeunesse avec le stockage à faible coût.

En savoir plus

Vous souhaitez en savoir plus sur notre offre ? Contactez nous pour échanger sur vos problématiques de stockage !

Conservation des archives video

Garantir la conservation et la valorisation des contenus audiovisuels

stockage des vidéos sur le cloud : une option rentable pour valoriser son fonds patrimonial

Alors que la vidéo prend une place prépondérante dans la communication, les problématiques de conservation et de diffusion des contenus audiovisuels deviennent un enjeu important pour les entreprises. Conserver ses fonds audiovisuels en ligne et les rendre accessibles simplement, sans engager des coûts faramineux, devient aujourd’hui possible. 

Problématiques des responsables de vidéothèque d’entreprise

Les responsables de vidéothèque sont confronté·e·s à trois grandes problématiques aujourd’hui :

L’obsolescence et la fragilité des supports

L’obsolescence rapide des supports physiques des vidéos (VHS, Super 8, 16mm, etc.) met en péril la conservation du patrimoine audiovisuel des entreprises. Les supports anciens nécessitent effectivement des infrastructures souvent coûteuses (entrepôts dédiés avec critères stricts de température et de taux d’humidité). Si le fonds a eu la chance d’être numérisé, les contenus sont souvent hébergés sur des DVDs ou des disques durs externes. Tous ces supports restent extrêmement fragiles

la volumétrie des contenus

Le volume des fichiers a contraint les responsables vidéo des entreprises à conserver leurs fichiers en local. Rushs, masters et déclinaisons dans les divers formats nécessitent un espace de stockage important. On conserve alors les archives audiovisuelles sur des ordinateurs à grande capacité, sur une multitude de disques durs externes, voire même chez des prestataires spécialisés. 

la localisation et l’exploitation des contenus

En étant stockés sur des supports physiques ou simplement en local, les contenus vidéo ne sont pas accessibles facilement. Pour obtenir un extrait vidéo, un collaborateur ou prestataire va généralement solliciter les responsables vidéo. A eux ensuite d’identifier, de localiser, d’obtenir et de mettre à disposition le document audiovisuel souhaité, dans un format utilisable. Cela peut prendre beaucoup de temps. A contrario, obtenir une image depuis le DAM prendra une minute tout au plus. En conséquence, les communicants auront plutôt tendance à exploiter le fonds iconographique pour répondre à leurs besoins d’illustration. Les archives audiovisuelles se retrouvent sous-exploitées en raison des contraintes de délai et de la complexité à récupérer les fichiers. 

Une nouvelle option : le stockage cloud à faible coût 

Le stockage sur cloud public change aujourd’hui la donne. Héberger des dizaines de téraoctets de fichiers n’est plus inaccessible en termes de technique et de coût. Le cloud permet de donner un accès simple aux fichiers. Il est possible d’y accéder de n’importe où, en accès direct ou asynchrone en fonction du type de stockage choisi. Il garantit aussi la sauvegarde et ainsi la pérennité des contenus

Les DSI et services communication pourraient alors être tentés de charger tous les contenus sur le Cloud et de s’en tenir là. Ce serait pourtant s’arrêter au milieu du gué. 

Le mariage vertueux du Cloud public et du DAM

Une fois chargés sur le Cloud public, les fichiers deviennent techniquement accessibles pour les utilisateurs finaux. Cependant, si les utilisateurs ne peuvent ni trouver, ni consulter rapidement les contenus, ils ne pourront pas plus les utiliser que lorsque ceux-ci étaient au fond d’un placard. 

Trouver les vidéos

Le DAM va apporter toute sa valeur par ses fonctionnalités d’indexation, de recherche et de consultation des médias. Dans un DAM (Digital Asset Management), l’information liée aux contenus permet en quelques secondes de retrouver le bon média. Les recherches s’effectuent par mot-clé, date, titre, personne représentée ou toute autre information utile. La précision de la recherche permet ainsi d’isoler les quelques vidéos qui correspondent à tous les critères recherchés. 

Consulter les vidéos

Le DAM permet ensuite de les consulter en ligne sans téléchargement, pour valider la pertinence du film trouvé. Pour toutes ces actions, il n’est souvent pas nécessaire d’avoir la vidéo HD. Un format léger suffit en effet pour visionner le fichier. 

Accéder aux fichiers sources

Une fois qu’un utilisateur identifie la bonne vidéo, le DAM peut l’orienter vers le bon fichier master, stocké sur le cloud. 

Les réponses de Keepeek

intégration digital asset management Keepeek avec cloud public microsoft azure

Indexation et génération des formats de consultation

Dans le DAM, des champs, paramétrés sur mesure en fonction des besoins métiers, permettent de qualifier chaque vidéo. En un instant, on peut retrouver des contenus par nom de chantier, période de tournage ou nom de campagne, par exemple. En parallèle, Keepeek peut proposer une version légère de chaque vidéo pour visualiser la vidéo directement dans le DAM. 

Récupération des fichiers stockés sur le Cloud

Dans le DAM, la description de la vidéo donne accès, via un lien, au fichier source hébergé sur le Cloud. En fonction du type de stockage choisi (chaud/froid ou hors ligne/archive), le fichier cible sera accessible immédiatement (chaud), quasi-immédiatement (froid) ou dans un délai de quelques heures (hors ligne/archive). 

Workflows d’archivage automatisés

Keepeek peut également aller plus loin. Les vidéos d’actualité chargées sur le DAM peuvent faire l’objet d’un archivage automatique sur le Cloud. Après une période définie, le système peut automatiquement déplacer les fichiers vidéo du DAM vers un hébergement moins coûteux sur le cloud. Cela permet de réduire les coûts de stockage des vidéos, celles-ci étant devenues peu susceptibles d’être utilisées. Le lien entre le média de prévisualisation et le fichier sur le cloud garantit l’accès au fichier source en cas de besoin. 

Découvrez notre offre Connecteur Azure

Découvrez notre offre Connecteur Azure dans le détail ou Contactez nous pour échanger sur vos problématiques de stockage !

options gestionnaire dam

Les nouveautés de la version 4.62 de Keepeek

Nouvelle option pour la gestion des groupes dans Keepeek

Autoriser la gestion d’un groupe à tous les gestionnaires

Jusqu’à présent, un gestionnaire pouvait seulement assigner un utilisateur à un groupe qui était sous sa responsabilité. Il pourra désormais également assigner un utilisateur à d’autres groupes lorsqu’on lui en donne les droits (si la case ci-dessus est cochée).

Cela permet par exemple d’autoriser les gestionnaires de chaque entité à placer des utilisateurs dans un groupe commun à toutes les entités.

Correction API

Gestion des champs obligatoires sur les éléments en brouillon

Il n’était pas possible de valider l’indexation d’un média en brouillon lorsque tous les champs obligatoires n’étaient pas renseignés, ce qui n’est pas cohérent : un média au statut brouillon ne nécessite pas d’avoir tous ses champs obligatoires remplis.

Meilleur filtrage des métadonnées encapsulées dans les medias

Il est désormais possible d’exclure les champs non remplis d’un appel API ou au contraire de les conserver. Jusqu’à présent, certains étaient inclus tandis que d’autres n’apparaissaient pas. Le comportement de tous les champs est à présent uniformisé, avec les deux options.

Problème de droit en reconnexion automatique

Lors d’une reconnexion automatique à l’API, l’évaluation de droit échouait, et les champs de fiche n’étaient alors plus disponibles. C’est à présent corrigé.

Corrections interface d’administration

Anomalies dans le partage vers les réseaux sociaux

Plusieurs corrections liées au partage sur les réseaux sociaux sont déployées sur cette version :

– Le lien de partage public d’un élément vers les réseaux sociaux ne conservait pas les options choisies sur l’interface de paramétrage du partage.

– Le partage vers Viadeo n’étant plus possible (évolution à l’initiative de Viadeo), la possibilité de partage a été retirée.

– Le lien de partage LinkedIn à partir du player vidéo a été corrigé.

– Le lien de partage public d’un élément ou d’un panier vers Twitter a été corrigé.

– Lors de l’ajout d’une nouvelle chaîne YouTube, Keepeek sollicite YouTube afin de récupérer la chaîne de l’utilisateur. Cette chaîne doit appartenir à l’utilisateur. Si ce n’est pas le cas, ou si l’utilisateur n’a pas de chaîne YouTube, le message d’erreur n’était pas assez explicite (“Oops une erreur est survenue”). Le message est désormais plus clair : “Erreur détectée : aucune chaîne trouvée pour ce compte.”

Correctif d’un écart de police sur l’affichage des playlists vidéo

Les titres des vidéos de la playlist ne bénéficiaient pas de la même police de caractères que le titre de la vidéo principale. La police a été uniformisée pour être la même partout.

Montée de versions de plusieurs librairies javascript

Trois librairies JavaScript ont été mises à jour pour éviter toute faille de sécurité.

Problèmes de lancement de recherche de doublons

Des recherches lancées dans le module de dédoublonnage ne donnaient aucun résultat si la recherche n’était pas au préalable réinitialisée. Cette anomalie a été corrigée.

Meilleure gestion des droits lors de la détection de doublon à l’import

Lorsque l’utilisateur n’a pas les droits de suppression sur un dossier, le bouton permettant de supprimer un doublon dans la fenêtre popup de dédoublonnage n’apparait plus.

Wording dans la fenêtre de changement de statut

Un libellé apparaissant dans une fenêtre popup lors du changement de statut a été corrigé (il manquait un mot). 

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 1er septembre 2021. 

Webinaire

Le dernier webinaire (version 4.59) est à votre disposition. Contactez-nous pour obtenir l’accès direct à la vidéo (accès restreint à nos clients).

nouvelle version de Keepeek en fabrication

Les nouveautés de la version 4.61 de Keepeek

Alerter des utilisateurs : de nouvelles options 

Jusqu’à présent, la fonctionnalité Alerter les utilisateurs permettait de signaler une information aux utilisateurs ayant téléchargé, diffusé et/ou modifié un élément (exemples : fin des droits, nouveau fichier de remplacement, etc).

Cette fonctionnalité permet désormais également d’informer les utilisateurs n’ayant pas encore accédé à un contenu, en précisant les destinataires (utilisateurs et/ou groupes). Par exemple pour qu’ils ou elles soient informé·e·s que ce nouveau contenu est disponible.

Par exemple, j’ai mis en ligne un kit média pour le lancement d’un produit. Je peux faire en sorte que tous les utilisateurs du groupe ‘équipes marketing’ reçoivent une notification par email pour les informer et les guider directement vers le contenu en ligne. Pour éviter l’envoi d’emails inutiles, ils ne recevront pas de notification s’ils ont déjà consulté le contenu.

Personnalisation des couleurs des statuts

Le code couleur des statuts était jusqu’à présent restreint à trois couleurs : gris pour les statuts brouillon, vert pour les statuts publiés ou orange pour les statuts archivés. A partir de la version 4.61, il est possible de paramétrer la couleur des statuts pour mieux distinguer les différents statuts d’un même ensemble.  

Stockage : rendre ajustable les paramètres pour les formats vidéos

Il est désormais possible d’ajuster certains paramètres des formats vidéos pré-générés afin de trouver un meilleur compromis entre qualité et espace de stockage consommé. Si vous souhaitez en bénéficier, merci de nous contacter à l’adresse : csm@keepeek.com

Désactiver la détection de doublons à l’import

Il est désormais possible de désactiver la détection automatique de doublons à l’import. Si vous souhaitez désactiver cette option, merci d’envoyer votre demande à l’adresse suivante : csm@keepeek.com

Évolutions dans l’API

Exposer les droits sur les dossiers de l’utilisateur courant dans l’API

Dans l’obtention de l’arborescence du plan de classement via l’API, le niveau de droit (lecture, écriture…) de l’utilisateur courant a été ajouté.

Eléments de complétion pour les champs de type thésaurus

Il est désormais possible d’obtenir des termes suggérés issus d’un champ de type thésaurus. Ces suggestions sont des termes complets (identifiant, terme, synonymes…) du thésaurus.

Correction API

Une incohérence existait dans les facettes remontées lors d’une recherche, lorsqu’il s’agissait de champs de type thésaurus. Les synonymes y étaient intégrés, rendant les facettes inexploitables pour déclencher une nouvelle recherche.
Les synonymes ont été retirés des facettes remontées.

Corrections interface d’administration

– Correction d’un bug d’affichage lors d’ajout de termes à la racine d’un thesaurus.

– Correction pour conserver le contexte de recherche dans la navigation des recherches avancées.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 11 août 2021. 

Keepeek dam nouvelle version

Les nouveautés de la version 4.60 de Keepeek

Consolidation au niveau du traitement des tâches

Les usages de la plateforme Keepeek augmentent et évoluent vers de nouvelles tendances. Depuis environ un an, la part des imports de vidéos est, par exemple, en très nette augmentation. Lors de chaque import de vidéo, Keepeek génère plusieurs formats de prévisualisation et de téléchargement. Ces traitements sont beaucoup plus lourds que des générations de formats images. 

Comme vous le savez, un nouvel ordonnanceur de tâches a été déployé progressivement en 2021 auprès de tous nos clients SaaS. La semaine dernière, notre équipe DevOps est intervenue pour augmenter significativement sa capacité afin de traiter en parallèle plus de vidéos et d’accélérer ainsi les délais d’import dans l’application ou de téléchargement des formats personnalisés générés à la volée. 

D’autres opérations de consolidation de la plateforme sont par ailleurs déjà programmées sur le deuxième semestre 2021.

Intégrer des pages externes en iFrame 

Il est désormais possible d’intégrer une série de pages web accessibles depuis la barre de menu de l’interface d’administration. L’icône et l’intitulé dans le menu sont personnalisables pour s’adapter aux besoins.

intégrer une ou plusieurs urls dans un  iframe de l'interface d'administration.

Ici, nous avons par exemple intégré le site web Keepeek en iframe dans l’interface d’administration. 

Cette fonctionnalité permet par exemple d’intégrer des tableaux de bord externes, des pages d’aide, des ressources utiles, etc. 

Ces pages sont pour l’instant uniquement accessibles aux administrateurs. Dans une future version, il sera possible de paramétrer des accès aux pages par groupes utilisateurs. 

Si vous êtes intéressé·e par cette fonctionnalité, merci de contacter votre chargé de compte ou interlocuteur/interlocutrice principal·e. 

Évolution dans l’API

Permettre la mise à jour des utilisateurs issus d’un annuaire externe

L’édition d’informations d’un utilisateur issu d’un annuaire externe est désormais possible via l’API.

Corrections interface d’administration

Problème de génération des vignettes lors d’imports via API

Nous avons ajouté une robustesse à la sauvegarde d’éléments pour resynchroniser d’éventuels problèmes sur le statut de génération des vignettes.

Champs inaccessibles en traitement par lot

Lorsqu’un titre de champ était très long, cela pouvait occasionner un problème d’affichage dans le traitement par lot, empêchant la modification des valeurs.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 21 juillet 2021. 

Webinaire

Le webinaire des versions 4.59/4.60 est en cours de fabrication. Vous recevrez prochainement un email pour vous informer de sa mise en ligne.

Ecrans de Keepeek V3

Clap de fin pour Keepeek V3

Ecrans de la version 3 de Keepeek

La version 3 de Keepeek, lancée en décembre 2009 a été officiellement arrêtée le 25 mai dernier après plus de dix ans de bons et loyaux services !

Mise en place pour plus de 150 clients entre 2010 et 2016, la V3 a été progressivement remplacée par Keepeek V4, une version plus moderne, intuitive et résolument orientée vers le travail collaboratif.

Keepeek V3 a été pour beaucoup de nos clients la première expérience du DAM. A l’époque, il était plus courant de parler de ‘logiciel photothèque’ ou ‘logiciel médiathèque’ que de Digital Asset Management ! Si les interfaces paraissent aujourd’hui bien austères, la V3 fut le premier DAM français accessible via un simple navigateur et hébergé en mode SaaS. Les déploiements très simples ont permis à la V3 de conquérir rapidement de nombreux clients. Il s’agissait alors d’une petite révolution, permettant à tous les utilisateurs de travailler de n’importe quel ordinateur, sans avoir à installer un client lourd sur chaque poste de travail.

L’arrêt de la V3 nous permet à présent de nous consacrer à la plateforme V4 et de vous proposer un DAM à la pointe de la technologie pour relever vos nouveaux challenges médias !

Prochaine étape : les portails dernière génération, à découvrir fin 2021 !

Keepeek digital asset management ressources

Utilisateurs Keepeek : quelles ressources attendez-vous de votre éditeur ?

Keepeek propose à ses clients une aide en ligne directement disponible depuis l’application, un billet de version toutes les trois semaines pour annoncer les nouveautés et des webinaires accessibles en libre accès pour présenter les fonctionnalités. Avez-vous d’autres attentes, d’autres besoins ?

Aidez-nous à vous proposer une expérience plus riche en répondant à ces quelques questions !

digital asset management note d'application

Les nouveautés de la version 4.58 de Keepeek

Guidez la saisie de vos contributeurs !

Proposez des aides à la saisie pour aider vos contributeurs à remplir les données adéquates ! Keepeek permet d’ajouter une note d’application pour chaque champ, adaptée à la langue de données de l’utilisateur.

ajouter une aide à la saisie au niveau des champs

Dans l’administration des champs, il suffit de saisir les textes souhaités au niveau des champs de description, disponibles dans une ou plusieurs langues selon la structure de votre DAM : 

digital asset management : notes d'application multilingues pour la saisie des champs

Le contenu ajouté dans ‘Description’ s’affiche dans la langue de données de l’utilisateur, en passant le curseur sur l’icône d’information qui apparaît à gauche de l’intitulé du champ. L’icône d’information ne s’affiche que si une description a été ajoutée. 

Visualiser la durée des vidéos et fichiers audio sur les vignettes 

Les durées des vidéos et fichiers audio sont désormais visibles dans les mosaïques (grandes vignettes uniquement) : 

video asset management by keepeek

Evolution de sécurité des mots de passe

Lorsque vous mettez en place une politique de renouvellement de mot de passe pour vos utilisateurs, vous pouvez désormais empêcher que ceux-ci réutilisent un mot de passe parmi les X derniers déjà utilisés (X étant une valeur paramétrable).

Supprimer les champs vides dans l’export des informations

Une nouvelle option de paramétrage technique permet d’éviter d’intégrer les champs vides dans les fichiers ‘information’ des exports.

Corrections interface d’administration

Mauvaise gestion des virgules dans les champs de type URL

Les champs de type URL interprétaient mal les virgules, coupant parfois une URL en deux. Cette anomalie a été corrigée. 

Erreur d’envoi de mail si message trop long

Il arrivait qu’une erreur se produise lorsque l’on partageait un panier avec un message un peu long à l’attention des collaborateurs.

Problème de colorimétrie d’un format personnalisé

Un souci de colorimétrie pouvait se produire sur des images CMYK lors de l’export avec watermark. C’est désormais corrigé.

Désactivation du préchargement sur le player vidéo

Par défaut, le preload des vidéos est désormais désactivé pour éviter de surcharger les communications réseau sur les envois en masse de partage vidéo. 

Correction API

Problème d’accès au panier après création d’un utilisateur

Lors d’une création d’utilisateur via l’API, ce dernier ne bénéficiait pas de panier créé par défaut. Cela occasionnait une erreur lors de l’appel API de récupération des paniers. Ce problème a été corrigé.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 9 juin 2021. 

Webinaire

Le webinaire des versions 4.57 et 4.58 est en cours de finalisation. Une notification par email vous sera envoyée pour vous informer de sa mise en ligne !

integration medias tableaux keepeek

Les nouveautés de la version 4.57 de Keepeek

Nouvelles évolutions dans les tableaux !

Insérer des éléments classés dans un tableau

Plus besoin d’utiliser le presse-papier pour ajouter des éléments classés dans un tableau Keepeek ! Directement depuis le tableau, vous pouvez rechercher les éléments du plan de classement et les ajouter dans une colonne du tableau. Une nouvelle option ‘Ajouter des éléments du plan de classement’ est proposée au niveau de chaque colonne. Cette option permet d’afficher l’interface de recherche déjà disponible dans l’onglet des associations.

keepeek digital asset management evolutions recherche tableaux

Supprimer des tableaux par lot

Il est désormais possible de sélectionner plusieurs tableaux et de les supprimer par lot.

supprimer par lot des tableaux Keepeek

Attention : seuls les tableaux sur lesquels l’utilisateur a un rôle de gestionnaire peuvent être supprimés. Si le tableau a d’autres gestionnaires, ou si vous êtes seulement contributeur ou lecteur, vous avez seulement la possibilité de quitter le tableau.

Les administrateurs peuvent supprimer les tableaux par lot également, même s’ils n’y sont pas participants.

3 évolutions dans la gestion des formats personnalisés des médias

Permettre la modification des vignettes personnalisées

Il est désormais possible d’éditer les vignettes personnalisées, afin de réajuster les transformations existantes, tout en maintenant la même url.

Alerter au remplacement de fichier si présence de vignettes personnalisées

Lors du remplacement du fichier original d’un élément, l’utilisateur est désormais alerté si des vignettes personnalisées avait été créés, car celles-ci restent par défaut basées sur l’ancienne version du fichier.

Régénération automatique des vignettes personnalisées en cas de remplacement du fichier original

Lors d’un remplacement de fichier, en plus d’être désormais alerté que des vignettes personnalisées existent, l’utilisateur a la possibilité de régénérer ces vignettes. Cela permet d’assurer que toutes les vignettes personnalisées diffusées sont à jour sur la dernière version du fichier.

Cette régénération reste optionnelle car le remplacement n’est pas pertinent en cas de recadrage de l’image personnalisée, par exemple.

Corrections API

Amélioration des performances de téléchargement

Nous avons réalisé des optimisations pour améliorer les performances des téléchargements personnalisés déclenchés par l’API.

Problème de recherche avec filtre de dossiers

Une recherche avec des filtres dossiers occasionnait des impacts en termes de performance sur la plateforme. Nous avons corrigé ce problème.

Correction interface d’administration

Message d’erreur lors du téléchargement d’un chapitre

Les caractères spéciaux (accents, etc.) dans le nom de la vidéo causaient une erreur lors du téléchargement de ses chapitres. Nous avons résolu ce problème. 

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 19 mai 2021. 

Webinaire

Le webinaire de cette version est en cours de fabrication. Contactez-nous pour consulter l’historique des webinaires si vous n’y avez pas déjà accès.

keepeek partage digital asset management

12 façons de partager des médias avec Keepeek

options de partage de medias avec Keepeek Digital Asset Management

Que vous ayez besoin de partager un média ou une sélection de plusieurs contenus, Keepeek propose de multiples fonctionnalités qui s’adaptent aux différents cas d’usage que vous rencontrez au quotidien. Découvrez ci-dessous le récapitulatif des possibilités !

Partager des médias à l’unité

Partager une image en plein écran

Dans l’onglet ‘Diffusion’ du détail d’un média, vous pouvez choisir de partager une image en plein écran en utilisant l’option ‘lien direct vers l’image’. L’image s’affiche alors sur une page, sans fioriture. Le lien peut ensuite se désactiver automatiquement à une date que vous avez définie, ou manuellement en désactivant le partage.

Partager un média avec ses informations

Toujours dans l’onglet ‘Diffusion’ du détail d’un média, vous pouvez choisir, via le partage public, de mettre à disposition n’importe quel type de fichier (vidéo, image, document, fichier zip, audio, etc.) avec les données de sa fiche documentaire en dessous. Pour cela, utilisez l’option ‘lien direct vers le détail’. Le média s’affiche alors dans le player adapté à son type, avec en dessous les données publiques de sa fiche documentaire. Pour les vidéos, les sous-titres et chapitres sont également proposés. Comme toujours, vous pouvez désactiver cette page manuellement ou de façon automatique à une date donnée !

Partager une vidéo à consulter en ligne

Utilisez l’option ‘lien direct vers le player vidéo‘ du partage public de l’onglet ‘Diffusion’ pour partager une vidéo en plein écran. La vidéo s’affiche alors en plein écran, sans téléchargement. Vous bénéficiez de toutes les options du player : vitesse de lecture, définition de la vidéo, sous-titres et accès direct aux chapitres.

Le lien peut ensuite se désactiver automatiquement à une date que vous avez définie, ou manuellement en désactivant le partage.

Utiliser les permaliens

Dans la partie diffusion de chaque média, vous pouvez accéder aux permaliens de ses différents formats pré-générés. Ces liens, générés à l’aide de caractères aléatoires pour garantir leur imprédictibilité, permettent un accès direct et permanent à chaque format. L’avantage de ces permaliens réside dans le fait que même en cas de remplacement de fichier, ces liens sont toujours à jour sur la dernière version.

Attention, contrairement au partage public, ces liens ne sont pas désactivables, sauf à supprimer le média dans Keepeek.

Utiliser les QR Codes

Au niveau des permaliens (voir ci-dessus), chaque format propose à son niveau une icône ‘QRCode’. Elle permet de récupérer le lien sous forme de QRcode. Lorsqu’on clique dessus, le code se télécharge en local au format png.

Partager plusieurs médias

Partager un diaporama de photos

Placez jusqu’à 50 images dans un panier pour créer un diaporama épuré. Une fois dans le panier, activez le partage public. Copiez le lien accessible via l’option ‘Lien direct vers la galerie pour les images‘.

Créer un diaporama d'images

Ce lien permet d’afficher les images sous la forme d’un diaporama. Les images défilent toutes les trois secondes en affichant le titre de l’image.

Si des médias d’autres natures sont présents dans le panier (vidéos, documents, fichiers audio ou autres), ils ne seront pas inclus dans le diaporama.

Partager une playlist vidéo

Sélectionnez les vidéos à inclure dans la playlist, placez les dans un panier et activez le partage public. Choisissez l’option ‘Lien vers la playlist pour les vidéos‘. Un lien est alors généré pour afficher le player vidéo avec la première vidéo du panier. Les autres vidéos s’affichent dans un menu à droite du player. Dès qu’une vidéo est terminée, la suivante démarre.

Partager une sélection de médias avec ou sans téléchargement

Toujours via les paniers, vous pouvez activer le partage public d’une sélection de médias. En utilisant le lien ‘Lien direct vers le panier‘, vous générez une URL. Elle affiche une page avec le nom du panier et son contenu. Des options proposent d’autoriser ou non le téléchargement du contenu. Si vous possédez un portail, vous avez également l’option de générer une page à l’image de votre portail au lieu de l’interface plus sobre de l’interface d’administration.

Partager sur une page web existante

Dans les options de partage public, vous pouvez utiliser le code embed proposé au niveau du partage public d’un média seul ou d’un panier pour intégrer une image, une vidéo, une galerie ou une playlist directement au sein d’une page web.

Partager un espace de travail autour des médias

Les options présentées plus hauts permettent de mettre à disposition les médias. Les espace collaboratifs présentés ci-dessous le permettent également, mais vont plus loin. En effet, ils permettent également à d’autres utilisateurs ou invités, d’interagir avec vous. En effet, ils peuvent vous partager également des médias et collaborer via des fonctionnalités de commentaires, annotations, étiquettes, votes, etc.

Les paniers collaboratifs

A partir d’un panier, activez cette fois le partage collaboratif. Invitez d’autres utilisateurs (qu’ils aient un compte dans Keepeek ou qu’ils soient simplement invités via leur adresse email). Partagez avec eux le contenu du panier, modifier le contenu, ajouter commentaires, notes, étiquettes et votes.

Les workflows

Cliquez sur la fonction ‘Workflows‘ dans la barre du haut de l’interface d’administration. Vous pouvez ainsi créer des processus sur mesure pour gérer la création, la validation ou le traitement de vos médias. Créez les étapes nécessaires, définissez pour chaque étape les personnes concernées et les dates d’échéance de chaque étape. Les médias peuvent être ajoutés à chaque étape du workflow. Des notifications permettent à chaque interlocuteur d’être alerté lorsque le workflow atteint la ou les étapes qui le concernent.

Les tableaux

Module complémentaire du socle Keepeek, l’extension des tableaux permet de créer des espaces collaboratifs avec colonnes. Cette fonctionnalité, comme les paniers et les workflows, permet d’inviter d’autres utilisateurs (enregistrés ou invités par email) pour gérer des projets médias comme la validation de catalogues, l’editing ou l’indexation de médias.

Une problématique de partage ?

Keepeek peut vous accompagner dans la mise en place de vos bonnes pratiques pour une gestion efficace et la plus simple possible de vos médias. Contactez-nous pour échanger avec nos expert·e·s !

Gestion contrats droits image auteur propriete oeuvres dam

Tout savoir sur les questions de droits liés aux médias

Gestion contrats droits image auteur propriete oeuvres dam

Les services marketing et communication des organisations gèrent des volumes de médias de plus en plus importants. A ces médias sont liés des droits d’auteur, mais aussi souvent des droits à l’image. Comment s’y retrouver et s’organiser pour y faire face ? 

Le droit d’auteur

Les données juridiques liées aux médias 

Gérer les droits d’auteur des contenus multimédias peut s’avérer très complexe. En effet, en fonction des types de contenus produits et des contrats signés avec les créateurs, gérer les droits peut être un vrai challenge. 

Il est nécessaire de bien renseigner les informations liées au droit de reproduction des images, vidéos et autres médias. Pour permettre aux utilisateurs de votre DAM d’utiliser les médias sans risque de litige, les conditions d’utilisation, négociées avec les créateurs, doivent être claires. Il s’agit de la durée des droits, des supports d’utilisation autorisés, ainsi que des territoires couverts par les droits. 

Indiquer le copyright correct pour permettre aux ayant-droits d’être correctement crédités est un passage obligatoire.

Un média peut également avoir plusieurs auteurs : la photo d’une oeuvre par exemple (l’auteur de l’oeuvre et l’auteur de la photo). Le DAM doit ainsi pouvoir traiter ce genre d’informations.

Pour la vidéo, c’est la même problématique. Un film peut inclure des niveaux de droits supplémentaires : outre les droits du réalisateur, on pourra également avoir par exemple, les droits de la musique utilisée (pour les spots publicitaires notamment).

Chacun de ces droits d’auteur peuvent avoir une durée, des supports et des territoires différents. Ils nécessitent alors une gestion des droits très détaillée dans le DAM. 

Droit d’auteur et user generated content (UGC)

Sur les réseaux sociaux, les influenceurs et communautés d’utilisateurs produisent eux-mêmes des contenus, souvent d’excellente qualité. Il est tentant pour les marques de vouloir utiliser ces images et vidéos. Cependant, il est nécessaire au préalable de négocier l’utilisation et l’éventuelle rémunération des auteurs

En effet, même si les auteurs des images ou vidéos les partagent publiquement sur les réseaux sociaux, ils restent titulaires des droits d’auteur. Les personnes représentées sont également titulaires des droits à l’image. Il est essentiel de passer par un accord écrit comme pour les droits d’auteur classiques. Cet accord doit préciser notamment les supports de diffusion prévus, la durée et les territoires couverts.

Le droit à l’image

Droits des personnes représentées

Le droit français indique que le photographe/vidéaste doit obtenir l’accord écrit des personnes représentées avant de diffuser leur image. Leur accord doit être précis et notamment indiquer la durée et les supports de diffusion. Un accord est également nécessaire si l’image de la personne est réutilisée dans un but différent de la première diffusion.

Il est donc nécessaire de recueillir des autorisations de droits à l’image signées par les personnes représentées.

Les salariés peuvent cependant être filmés ou photographiés dans le cadre de leur activité professionnelle, sans leur accord. C’est uniquement valable s’il n’y a pas d’exploitation commerciale du média créé. Le magazine Archimag donne dans un article des informations détaillées pour tout savoir sur le droit à l’image des personnes au travail.

Droits des mannequins

Les mannequins recrutés pour réaliser des photos ou des films ont également des droits, en général légués pour une période donnée, des territoires couverts et des supports de diffusion précis.

Il faut être vigilant car l’utilisation d’une image représentant un mannequin après l’expiration de ses droits est interdite, même si les droits d’auteur du photographe ou réalisateur sont encore valables.

Property releases

De la même manière, une ‘property release‘ doit être obtenue auprès du propriétaire d’un bien reconnaissable utilisé dans une photo ou une vidéo à usage commercial. Lorsque les images contiennent des bâtiments, monuments ou oeuvres, une property release protège contre les réclamations juridiques du propriétaire du bien.

DAM et gestion des droits

Gestion des données juridiques

Le DAM permet pour chaque asset de renseigner des données spécifiques concernant ses droits : copyright, date d’expiration des droits, supports couverts, territoires inclus, etc. Ces informations doivent être paramétrées sur mesure pour s’adapter à chaque type de contenu (notamment s’il y a plusieurs catégories de droits à gérer pour un même média) et aux spécificités des fonds multimédia gérés dans le DAM.

Par exemple, une entreprise de produits alimentaires n’aura pas les problématiques de droit à l’image d’une entreprise de textile.

La gestion des droits d’accès comme garant d’une utilisation conforme

Les DAM comme Keepeek permettent de restreindre l’accès des contenus par profil d’utilisateurs. Cela permet aux utilisateurs du DAM de ne voir que les contenus qu’ils pourront utiliser dans leurs contextes d’utilisation. Ces restrictions peuvent se faire, par exemple, sur les supports couverts, le territoire ou la date d’échéance des droits. Ces règles permettent de limiter les utilisations non autorisées des médias proposés par le DAM.

Restrictions sur les supports couverts

Il s’agit de définir des catégories d’utilisateurs selon leur usage : publicité, presse, réseaux sociaux, etc. 

Par exemple, une personne d’un service relations presse ne pourra accéder qu’à des contenus autorisés pour un usage presse. 

Restrictions sur des critères géographiques

Un autre standard est de restreindre l’accès d’utilisateurs d’un pays ou d’un continent aux seuls contenus négociés pour leur territoire

Par exemple, un utilisateur d’Argentine ne pourra rechercher et télécharger que les contenus dont les droits ont été acquis pour l’Amérique Latine. 

Restrictions sur les dates d’échéance des droits

Une bonne pratique largement répandue est d’empêcher tout accès aux médias une fois que les droits d’utilisation ont expiré. Les médias sont alors automatiquement archivés et inaccessibles pour les utilisateurs. 

Restrictions sur les statuts

Il est également possible de définir des statuts particuliers pour des catégories de médias.

Par exemple, certaines photos peuvent être ultra-confidentielles avant le lancement d’un produit phare de la marque. Il faut bien sûr que ces images puissent être accessibles par les équipes marketing pour préparer le lancement. Par contre, d’autres équipes, partenaires ou prestataires ne doivent surtout pas y avoir accès. Dans ce cas, les médias peuvent être rattachés à un statut qui les rend invisibles à la majorité des utilisateurs. Les médias basculent automatiquement dans un statut standard à l’heure exacte du reveal produit et deviennent alors accessibles à tous. 

Responsabiliser les utilisateurs

Il est toutefois recommandé de sensibiliser les utilisateurs à ces questions pour les responsabiliser dans leur utilisation des médias. 

Validation des conditions d’utilisation

Par exemple, une bonne pratique est de les amener à valider les conditions d’utilisation d’un média avant de pouvoir le télécharger. En donnant son consentement actif, la personne s’engage à utiliser le média dans la limite des usages permis. 

Notifications des médias à ne plus utiliser

Les utilisateurs qui auraient utilisé des médias dont les droits ont depuis expiré doivent être avertis qu’ils doivent cesser leur exploitation. Vous pouvez mettre en place des mécanismes de notifications automatiques. Ils permettent d’informer toutes les personnes qui ont téléchargé les médias concernés par une expiration des droits qu’ils ne doivent plus les utiliser.

Etape de validation des demandes de téléchargement

Dans certains cas, il est préférable de ne pas permettre à certaines catégories d’utilisateurs de télécharger directement les médias. Il est alors possible de mettre en place dans le DAM un système de demandes de téléchargement, adressées à des valideurs en charge de vérifier la conformité de l’usage prévu avec les droits acquis.

Ces workflows de validation sont optimisés pour faciliter le travail des valideurs qui peuvent traiter une demande de téléchargement en une minute.

Des solutions et services pour faciliter la gestion des droits 

Des solutions ou sociétés de services peuvent vous faciliter la gestion de vos droits. Voici trois exemples aujourd’hui couramment utilisés.

Applications mobiles pour les autorisations de droits à l’image

Jusqu’à récemment, il était assez fastidieux d’obtenir les accords des personnes photographiées ou filmées. Il s’agissait en général de faire signer des documents papiers. Ces autorisations, stockées à part des photos et vidéos, étaient ensuite difficilement accessibles en cas de besoin. 

Ce processus a été facilité, comme beaucoup, par l’arrivée des applications mobiles. Easy release et Model releaser permettent, depuis un smartphone, de générer des autorisations de droits à l’image pour obtenir le consentement des personnes en quelques minutes.

Les DAM permettent aujourd’hui de relier ces documents numériques directement aux photos ou vidéos représentant les personnes. Il est ainsi très simple de retrouver les justificatifs nécessaires en cas de litige. 

Plateforme de gestion des droits du user generated content (UGC) 

Des applications comme Stackla ou Taggbox proposent des fonctionnalités dédiées à l’UGC. Elles facilitent l’obtention et la gestion des droits d’auteur et droit à l’image des contenus créés par les influenceurs ou clients des marques. Elles permettent de mettre en place des workflows pour solliciter la permission des créateurs de contenus. Une fois l’accord obtenu, il est possible d’utiliser leurs médias dans des actions marketing.

Des intégrations peuvent s’opérer entre ces applications et le DAM. Par exemple, Keepeek permet de récupérer automatiquement dans le DAM les contenus négociés avec les créateurs par Stackla. 

Services de “clearance” des droits

Des sociétés se sont spécialisées dans la “clearance” des éléments de propriété intellectuelle utilisés dans des films, séries, clips, documentaires, projets audiovisuels ou spots publicitaires. Il peut s’agir d’éléments protégés par le droit des marques, le droit d’auteur, le droit à l’image ou au nom. C’est le cas par exemple de I Mediate Clearance que nous avions interviewé il y a quelques années pour obtenir leur éclairage sur les droits liés aux médias

Droits et DAM Keepeek

Keepeek peut vous accompagner dans la mise en place d’une gestion des droits efficace pour vos médias. Contactez-nous pour échanger avec nos experts et bénéficier d’une démo en ligne !

ajouter des langues de sous-titres dans keepeek

Les nouveautés de la version 4.52 de Keepeek

Perfectionnement des statistiques

Plusieurs développements ont été réalisés pour optimiser et compléter le module de statistiques.

Export détaillé disponible depuis l’écran de rétention d’audience vidéo

L’onglet de rétention d’audience d’un élément vidéo dispose désormais d’un export des hits de lectures de la vidéo.

Meilleure transparence sur les informations ou l’absence d’information des sites référents

Jusqu’à présent, notre notion de site référent laissait penser que nous savions à coup sûr définir si une donnée statistique était précisément rattachée à un site référent externe (dans le cas de partages publics, de vidéos embarquées, etc), ou s’il s’agissait d’accès direct.

Or, cette notion d’accès direct est trompeuse, car dans la réalité, il n’a pas forcément été possible d’identifier le site référent. En effet, cette information n’est pas forcément transmise, de part la politique de confidentialité du navigateur de l’utilisateur, ou du site référent lui-même.

N’étant pas en mesure de distinguer les “vrais” accès directs de ceux venant de sites référents masqués, nous préférons désormais exposer la notion de site référent indéterminé.

Ainsi, les sites référents clairement identifiés représentent un sous-ensemble de la totalité des sites référents qui ont réellement donné accès à vos médias. Cela ne représente donc que partiellement les flux d’accès de vos utilisateurs. Il est donc nécessaire de garder cette subtilité à l’esprit afin de correctement interpréter et exploiter cette donnée statistique.

Optimisations

Nous avons réalisé des développements complémentaires afin de consolider la résilience et la robustesse du module des statistiques. 

Correction

Un bug d’affichage dans l’export des lectures vidéos indiquait une valeur vide au lieu de la valeur “Site tiers” dans la colonne “Interface”. Cela engendrait une mauvaise interprétation des statistiques. Nous avons corrigé ce bug d’affichage.

Personnalisation des langues de sous-titres

Par défaut, nous proposons sept langues standards dans les options de sous-titres des vidéos. A partir de la version 4.52, Keepeek pourra ajouter de nouvelles langues dans la liste déroulante proposée. Il sera également possible supprimer les langues non nécessaires pour alléger la liste. 

Verrouillage des comptes utilisateurs techniques

Un développement a consisté à interdire la suppression des comptes utilisateurs utilisés pour gérer l’accès libre aux portails et l’activation des scripts. Cela permet d’empêcher toute suppression accidentelle de ces comptes nécessaires au bon fonctionnement des composants de votre application.

Keepeek réalise ce verrouillage pour les clients hébergés sur nos serveurs. Pour les clients hébergés sur leur propre infrastructure, ce paramétrage est accessible aux administrateurs techniques. 

Correctifs

– Il n’était pas possible de bénéficier du plugin CkEditor/Drupal lorsqu’il y avait plus qu’une occurrence d’éditeur html enrichi dans une même page de paramétrage. C’est désormais résolu sur la dernière version du plugin CKEditor/Drupal 8. 

– Un message d’erreur pouvait apparaitre lors de la suppression d’un groupe d’utilisateurs pour certains clients ayant migré de l’ancienne version de Keepeek (V3) à la nouvelle. Nous avons corrigé ce problème. 

– Nous avons réalisé une mise à jour de la librairie jquery utilisée par Keepeek sur les portails (version 3.5.1). 

– Le contenu du mail de notification envoyé au propriétaire d’un panier collaboratif a fait l’objet de corrections.

– Dans le paramétrage des étiquettes, nous avons désactivé le glisser-déposer pour réordonner les étiquettes. Un système de flèches permet désormais de modifier l’ordre. il arrivait en effet que via le drag & drop, une étiquette vienne en écraser une autre. 

– Correction d’un problème d’intégration : lorsqu’on personnalisait la taille d’affichage, sur certains navigateurs, il arrivait que des problèmes d’affichage d’une vidéo embarquée apparaissent. Nous avons résolu cette anomalie. 

– Keepeek prend à présent en compte les séparateurs personnalisés des métadonnées lors de l’import de médias avec alimentation automatique des champs par les métadonnées.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 3 février.

Démo des nouveautés

Le webinaire de cette version est en cours de fabrication. Surveillez votre boite mail pour être informé·e de sa mise en ligne !

Les chef·fe·s de projet Keepeek

Comment nos clients évaluent-ils leur expérience avec les équipes Keepeek ?

L’amélioration continue fait partie de l’ADN de Keepeek. Pour nous adapter au mieux aux attentes et besoins de nos clients, nous leur demandons régulièrement un retour sur leur expérience. A la fin de chaque projet, nous leur proposons ainsi de remplir un formulaire pour connaitre leur satisfaction. Découvrez les appréciations de plus de 60 clients lors de l’année 2020, une année pas tout à fait comme les autres !

9,1/10 de satisfaction globale pour les équipes projet de Keepeek !

générer une vidéo à partir d'une séquence

Les nouveautés de la version 4.51 de Keepeek

Générer une nouvelle vidéo à partir d’un extrait

En sélectionnant un extrait d’une vidéo présente dans Keepeek, il sera désormais possible de générer une nouvelle vidéo : 

Générer une nouvelle vidéo à partir de l'extrait d'une autre.

La vidéo ainsi générée pourra automatiquement récupérer les données de la vidéo originale et également y être associée : 


Ce nouveau média sera alors ajouté à votre mur des imports.

Evolution pour les portails utilisateurs

Il est désormais possible d’ajouter un filtre pour affiner sur le type de média dans la recherche avancée des portails Keepeek. Vous pouvez ainsi filtrer pour n’obtenir en résultats que des images ou seulement des vidéos, par exemple. 

Nouvelle version du plugin Keepeek pour Adobe

Pour les clients détenteurs d’une licence plugin Adobe, la nouvelle version du plugin Adobe pour les version CC 2020 et 2021 de Photoshop, InDesign et Illustrator inclut des corrections de bug et une évolution permettant la connexion au plugin par le SSO (identifiants d’entreprise). La mise à jour est accessible sur Adobe Exchange.

Correctifs

– Correction d’un bug technique rare et aléatoire se produisant sur les imports par lot.

– L’ordonnanceur de tâches a bénéficié de plusieurs améliorations pour accroître sa robustesse.

– Correction pour les environnements installés sur serveurs Windows : des opérations de notre système n’étaient plus à jour pour les environnements de nos clients installés sur des serveurs Windows. L’écart a été rattrapé. Cette correction ne concerne pas les clients hébergés par Keepeek.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du vendredi 15 janvier.

Démo des nouveautés

Le webinaire présentant la fonctionnalité de génération de vidéo à partir d’un extrait est à votre disposition. Pour la visionner, accédez à notre espace dédié avec le mot de passe présent dans la newsletter. Vous pouvez aussi nous contacter pour l’obtenir.

Faites le rapport 2020 de votre DAM à travers 5 chiffres clés

Comme chaque année, le mois de janvier est le moment incontournable pour faire le bilan de votre DAM. Mesurez simplement le succès de votre médiathèque, brand center ou photothèque grâce aux statistiques disponibles dans Keepeek ! Pour rédiger un rapport détaillé de votre activité et définir les priorités et les axes d’amélioration pour 2021, suivez le guide !

Les chiffres essentiels

Le nombre de visites

Combien de personnes se sont connectées sur l’application en 2020 ? Ce premier chiffre global que vous pouvez extraire facilement des statistiques (avec le graphique de l’année correspondant) vous permet de mesurer l’activité. Quels sont les pics d’activité pour votre DAM ? Les utilisateurs sont-ils de plus en plus nombreux ou l’attrait du DAM est-il en train de faiblir ?

Le nombre de médias intégrés

Combien de photos, vidéos, bannières digitales, toolboxes ou documents print ont été intégrés en 2020 ? Le DAM centralise-t-il bien tous les contenus multimédias ? Y a t-il des manques, des types de médias peu présents ?

Avec la recherche avancée ou la navigation personnalisée, vous pouvez extraire en quelques secondes les imports de l’année par type de média, typologie de document, par contributeur ou tout autre regroupement pertinent pour votre activité.

Les imports de l’année sur l’application interne de Keepeek, par grandes thématiques

Le nombre de téléchargements

Les médias de votre DAM sont-ils utiles pour vos utilisateurs ? Visualiser les catégories de médias que personne ne télécharge peut vous permettre d’identifier les contenus qu’il faut peut-être arrêter de produire. Ou au contraire, si beaucoup de médias d’un certain type sont téléchargés, il faut peut être proposer un choix plus large sur le même thème.

En utilisant ou en constituant des dossiers en fonction de vos campagnes marketing, projets ou reportages, vous pouvez extraire leurs statistiques spécifiques pour identifier les projets qui ont eu le plus d’engagement.

Les habitudes de recherche

Comment vos utilisateurs effectuent leurs recherches ? Ces informations vous aide à adapter les données rattachées à vos médias. Dans le module de statistiques, en filtrant sur les modes de recherche , vous pouvez facilement voir si les utilisateurs utilisent le plan de classement, la recherche avancée ou au contraire la recherche plein texte.

Les utilisateurs passent systématiquement par le plan de classement pour trouver des médias ? Il faut sans doute passer moins de temps sur une indexation très fine des contenus. Et inversement ! S’ils recherchent plutôt avec des combinaisons de mots-clés, l’indexation doit être précise et exhaustive.

Grâce au filtre sur les recherches infructueuses, retrouvez en une seconde toutes les recherches qui n’ont ramené aucun résultat : un bon moyen de vérifier que votre indexation utilise les mêmes termes que vos utilisateurs. L’absence de réponse peut aussi signifier que des contenus manquent dans votre DAM. Cette analyse oriente vos productions de contenus nécessaires en 2021. Elle permet aussi d’ajouter des mots-clés, synonymes et autres données pour faciliter les recherches.

La qualité de l’indexation

Avec le module de recherche avancée, trouvez les médias pour lesquels il n’y a pas de valeur dans un champ précis. Repérez ainsi en une seconde tous les médias qui n’ont pas de mots-clés ou aucune légende. En fonction de la volumétrie à compléter, anticipez la planification d’une tâche pour compléter les données en 2021 !

Prévoir les besoins de 2021

Définir KPI et objectifs

Avec tous les éléments listés ci-dessus, vous allez pouvoir vous fixer des objectifs précis et définir les indicateurs pour mesurer la pertinence de vos actions ! Voici quelques propositions, à adapter bien sûr :

Objectif #1 : collecter plus de contenus. KPI : + 15% de contenus.

Objectif #2 : accroitre l’utilisation du DAM. KPI : +1000 visites par mois.

Objectif #3 : produire davantage de vidéos. KPI : + 35% de contenus vidéo.

Objectif #4 : améliorer l’indexation. KPI : 0 médias sans mots clés.

Anticiper l’évolution de l’espace de stockage

Votre espace licence dans Keepeek vous permet de vérifier où vous en êtes dans votre espace de stockage. Il est occupé à 95% ? Vous avez de grandes productions de vidéo prévues pour 2021 ? Il est peut être temps de faire le ménage sur le DAM ou de nous contacter pour augmenter l’espace alloué.

Pour libérer de l’espace, pensez à vider votre corbeille. L’extension dédoublonnage peut également vous aider à faire le tri dans vos contenus.

Mettre à jour la base utilisateurs

Profitez de ce début d’année pour faire le ménage dans votre base pour supprimer les utilisateurs obsolètes. Vous libérerez ainsi des licences utilisateurs pour de nouveaux collaborateurs, clients ou prestataires au cours de l’année.

Activer de nouvelles fonctionnalités

Grâce à l’API Keepeek, vous pouvez connecter votre DAM à d’autres outils : PIM, site web, site eCommerce ou autre. Vous pourrez alors plus facilement piloter la diffusion de vos médias et contrôler leur usage.

Si vous utilisez beaucoup d’images dans vos documents Word, Powerpoint ou Adobe, le plugin Keepeek vous simplifiera vos tâches en vous permettant d’intégrer des images directement dans vos applications.

Vous pouvez également mettre en place des tableaux Kanban collaboratifs pour simplifier le travail, notamment à distance, lors des processus de production ou de validation de contenus.

Ajoutez de nouveaux contenus grâce au module wiki intégré à Keepeek pour intégrer un Brand Center, un catalogue produit ou des pages éditoriales utiles pour vos utilisateurs.

Anticiper les pics d’activité

Si vous avez déjà de la visibilité sur la volumétrie des médias qui vont être produits ou des chantiers documentaires à lancer en 2021, vous pouvez d’ors et déjà anticiper les éventuels besoins de renfort et recruter les ressources nécessaires. Les étudiants de l’INA et de l’INTD recherchent chaque année des entreprises pour effectuer leur apprentissage. Vous pouvez également diffuser des offres d’emploi gratuitement sur le site du CEPID, spécialisé en info-doc. Keepeek propose également des prestations documentaires ponctuelles ou récurrentes pour vous épauler dans vos missions !

Vous avez à présent tous les éléments pour tirer le meilleur de votre DAM. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une belle année 2021 !

Bonne année 2021 avec Keepeek !

Les nouveautés de la version 4.50 de Keepeek

Keepeek digital asset management nouvelle version

Code de partage embed de vidéo paramétrable

Il est désormais possible de modifier la structure du code de partage des vidéos pour qu’il respecte un autre modèle que celui indiqué par défaut. Ce nouveau paramétrage vous permet de définir des dimensions spécifiques, garantissant par exemple un affichage adapté à une iframe. Ce paramétrage doit être effectué par Keepeek, vous pouvez nous contacter via le formulaire de support pour le mettre en place.

Correctifs dans l’interface d’administration

– Problème d’affichage des champs thésaurus : dans certains cas, selon l’ordre de sélection des termes d’un thésaurus d’une même arborescence, toutes les valeurs saisies ne s’affichaient pas en édition, c’est désormais bien le cas. 

– Export csv des statistiques vidéos : l’extraction de l’onglet vidéo exportait à la fois les hits de consultation et de lecture. On a désormais bien seulement les hits de lecture qui ressortent dans l’export csv.

– Rapport csv vide : lorsqu’on réalisait un export de données en csv en incluant dans le rapport un champ qui aurait entre-temps été supprimé, le rapport csv se générait vide. Keepeek a ajouté une robustesse à l’export csv dans le cas où le champ associé à une colonne a été supprimé. En complément, lorsqu’on supprime un champ dans l’administration des champs, celui-ci est désormais également supprimé de tous les rapports csv dans lesquels il se trouvait.

Correctifs des portails

– La recherche avancée interprétait mal la touche “entrée” pour l’envoi du formulaire : nous avons procédé à la désactivation de la touche entrée sur les champs textes car elle pouvait causer un rafraichissement de la page. 

– Problème de filtres pour des valeurs comportant le caractère ‘+’ : des valeurs contenant des symboles comme ‘+’ n’étaient pas correctement prises en compte lorsqu’on filtrait dessus, entraînant une absence de résultats de recherche. C’est à présent corrigé.

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 23 décembre.

Démo des nouveautés

Les derniers webinaires sont à disposition de tous nos clients. Si vous n’avez pas le mot de passe, contactez-nous pour l’obtenir.

digital asset management format export colorimetrie cmjn

Les nouveautés de la version 4.49 de Keepeek

Ajout de nouveaux profils colorimétriques dans les formats d’export des images

De nouvelles options sont désormais possibles dans le paramétrage des formats d’export des images, au niveau des profils colorimétriques

Pour le CMJN :

Pour le RVB :

Correctifs dans l’interface d’administration

– Le player audio gère désormais correctement l’affichage des images affichées lors de la lecture (il y avait un problème de déformation de l’image affichée).

– Dans certaines définitions, le logo pouvait s’afficher de manière déformée à gauche de la fenêtre de recherche. C’est à présent corrigé pour fonctionner correctement dans tous les ratios.

– Une mise à jour d’un élément de  sécurité au niveau du renouvellement de mot de passe a été effectuée.

– Les demandes de téléchargement ont été ajoutées dans l’historique des médias de manière à pouvoir alerter les utilisateurs via l’historique en cas de besoin.

– Une anomalie se produisait lors des exports de statistiques quand elles concernaient un dossier supprimé avant la consolidation des données. C’est désormais corrigé.

– Une consolidation a été réalisée pour la gestion des hits de statistiques sur les colonnes supprimées de tableaux.

– Une correction a été faite au niveau de la fonctionnalité d’import pour compatibilité IE11.

– Meilleure gestion des DocumentID dans le plugin Photoshop : à l’import d’un média sans DocumentID, on affecte désormais un DocumentId XMP si la gestion des remplacement XMP est activée.

Correctifs des portails

– Une régression s’était produite suite à une correction de sécurité : le clic gauche/droite sur le slider de la page d’accueil fonctionne bien à nouveau. 

– Le champ durée peut maintenant s’afficher sur les listes de médias du portail utilisateur, que ce soit dans le sous-titre ou les informations techniques

Date de disponibilité de la version

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mercredi 2 décembre.

Démo des nouveautés

Le dernier webinaire a été mis en ligne il y a quelques jours. Réservé à nos client·e·s, il présente la fonctionnalité de recherche des images ou des vidéos sur des plages de dimensions. Si vous êtes client·e mais que vous n’avez pas le mot de passe, contactez-nous pour l’obtenir.

logo french tech keepeek

Keepeek continue sa progression dans les tops de la Tech française

Comme chaque année, le mois de novembre est le mois des classements annuels des acteurs de la Tech française.

Après une belle performance en 2019, Keepeek revient dans les palmarès et continue de progresser dans tous les classements !

Keepeek prend la 86e place du top 250 des éditeurs de logiciels français, dans la catégorie éditeurs horizontaux (nous étions 88e l’année dernière) édité par Syntec Numérique, EY (Ernst & Young) et Tech IN France.

Keepeek progresse de 44 places dans le French Web 500 en arrivant à la 141e place des acteurs de la French Tech.

Ces belles performances témoignent de la solidité de Keepeek après 12 ans d’existence, renforcée par l’implication de ses équipes et la fidélité d’un nombre de clients en constante augmentation.

Pour en savoir plus sur Keepeek, découvrez le processus de développement de notre solution DAM.

Filtre de recherche keepeek sur dimensions

Les nouveautés de la version 4.48 de Keepeek

Attention ! Exceptionnellement la mise à jour de Keepeek aura lieu le jeudi 12 novembre au lieu du traditionnel mardi. Découvrez sans plus attendre les nouveautés de cette version.

Rechercher des images ou des vidéos sur des plages de dimensions

Lorsqu’on recherche une image bien adaptée à des dimensions particulières, le filtre horizontal/vertical n’est parfois pas suffisant. C’est pourquoi une nouvelle option est disponible au niveau du menu ‘plus d’options’ pour indiquer au moteur de recherche une plage de dimensions minimale et maximale pour la largeur et la hauteur

filtres de recherche sur critères des médias

Correctifs dans l’interface d’administration

– La modification des notices en masse, contrairement au traitement par lot, ne fonctionnait pas correctement lors de l’intégration d’un numéro incrémental dans un champ (le compteur se remettait à 0 au bout de 100 médias). C’est à présent corrigé. 

– Le mode grille de l’interface d’administration affichait les options de choix des intitulés de champs dans la mauvaise langue, ce n’est plus le cas. 

– En recherche avancée, pour toutes complétions de un ou plusieurs mots, se sont bien désormais les suggestions “commençant par” qui apparaissent en premier. les termes “contenant” apparaissent ensuite.

– La suppression par l’administrateur de paniers créés par des utilisateurs qui n’existent plus dans l’application occasionnait un message d’erreur, ils se suppriment à présent correctement. 

– Certains compteurs du plan de classement continuaient de s’afficher malgré une modification du paramétrage pour les retirer. Ils ne s’affichent désormais plus. 

– Les utilisateurs invités ne pouvaient plus ajouter de médias dans les paniers qui leur étaient partagés avec droits de contribution. Dès la mise à jour, ce sera à nouveau possible. 

Correctifs des portails

– L’accès direct par url à un dossier ne prenait pas en compte les préférences utilisateur par défaut sur le portail (affichage ou non du contenu des sous-dossiers). C’est à présent intégré. 

– Une évolution du moteur Chromium utilisé par plusieurs navigateurs dont Google Chrome, Microsoft Edge et Opera, a entraîné une régression d’affichage du bouton ‘OK’ de la barre de recherche sur certains portails. Une solution y a été apportée pour tous les portails hébergés par Keepeek

Date de disponibilité de la version

Attention ! Exceptionnellement, la mise à jour aura lieu le jeudi 12 novembre en soirée au lieu du mardi soir (en raison du jour férié du mercredi 11 novembre). La nouvelle version sera donc disponible sur le Cloud à partir du vendredi 13 novembre. 

Démo des nouveautés

Le webinaire des dernières fonctionnalités est en cours de fabrication. Surveillez votre boite mail pour être alerté·e de sa mise en ligne.