Archives de l’auteur : Kanya Mao

Sébastien Rupin – directeur technique de Keepeek

_

Sébastien Rupin a été nommé Directeur Technique de Keepeek en octobre 2019.

Découvrez, au travers d’une courte interview, son parcours, son rôle et les enjeux de la Direction Technique pour 2020 !

Parcours

J’ai commencé à travailler en 1998 en tant que développeur. Assez vite je suis devenu chef de projet en SSII. En 2006, je suis parti chez Pages Jaunes en tant que développeur au sein d’une grosse équipe. Trois ans plus tard, j’y ai pris en charge l’équipe de développement, deux ans après l’équipe d’intégration, puis également l’équipe Qualité.

Arrivée chez Keepeek

C’est ce qui a séduit Keepeek dans mon parcours : cet aspect multi-équipe. Je suis entré chez Keepeek pour prendre en charge l’équipe d’intégration uniquement, mais avec l’optique de manager d’autres entités par la suite. Après trois mois, j’ai repris le management de l’équipe Qualité parce qu’il était nécessaire de commencer à parler automatisation des tests. En mars 2019, j’ai repris également l’équipe Support qui a des synergies fortes avec la qualité.

Rôle chez Keepeek

J’ai pris en charge à mon arrivée une équipe d’intégration assez jeune et très axée sur l’exécution des tâches. J’ai engagé rapidement une démarche de réflexion autour des pratiques et de l’amélioration continue. Que pouvait-on changer pour aller plus vite ? Qu’est ce qui nous gênait au quotidien ?

J’ai voulu apporter également une cohérence globale :  que chacun dans l’équipe puisse faire un peu de tout, venir en aide aux autres, lever les blocages. Ca leur a beaucoup plu. Ca a encouragé l’autonomie, dans un climat de confiance.

Pour la partie qualité, j’ai engagé les travaux d’automatisation des tests, essentiels pour tenir le rythme de Keepeek qui augmente constamment sa vélocité.

En octobre 2019, nous avons décidé, avec la direction de Keepeek, de créer une direction technique pour une meilleure coordination de toutes les équipes techniques (intégration, R&D, exploitation, support et qualité), direction qui m’a été confiée.

La Direction technique de Keepeek

Mon rôle en tant que directeur technique consiste en trois missions principales :

Garantir l’alignement des équipes : faire collaborer les équipes entre elles, pousser l’entraide et le partage d’expérience pour une meilleure résolution des problèmes.

– Mettre en place une organisation qui facilite l’innovation. Dans nos métiers, c’est extrêmement important qu’on puisse avoir des équipes qui innovent, que ce soit techniquement mais aussi fonctionnellement.

Entretenir une culture d’amélioration continue des équipes et de prise de recul. Le fait de ne pas être directement dans l’opérationnel me permet de poser les bonnes questions, sachant que ce sont les collaborateurs qui ont les bonnes solutions. Dans cette optique, nous travaillons sur les aspects automatisation, déploiement, fiabilisation et supervision, entre autres.

Les enjeux de la Direction technique

Notre enjeu majeur est de livrer plus vite nos bonnes idées. Cela implique beaucoup de choses : 

– la modernisation de nos frameworks de développement et de notre infrastructure

– l’amélioration et la fluidification de nos process

– l’industrialisation de notre chaîne de développement et de delivery

Il est nécessaire également de diffuser plus largement notre savoir-faire à nos clients. Cela passe par le développement systématique de nos fonctionnalités à l’aide d’API. Nos clients peuvent ainsi les utiliser pour développer leurs propres usages.

On a également toujours besoin de travailler sur l’amélioration de nos performances : avoir un socle technique optimisé, tout en gardant un niveau de qualité important.

Le dernier point, c’est l’aspect Cloud compatible. Nos clients ont des attentes plus fortes en termes de SLA, de temps de réponse, de traitements lourds. On doit donc avoir une plateforme capable de s’adapter à ces différents traitements. Cela passe aujourd’hui par une architecture cloud (élastique et résiliente).

Un DAM oui, mais un POC d’abord !

Les avantages de faire un POC (Proof of concept) dans le cadre d’un projet DAM

Vous êtes peut-être convaincu·e de la pertinence de mettre en place une solution DAM (Digital Asset Management) dans votre organisation. Cependant, c’est un projet de grande envergure et qui va nécessiter l’implication de nombreuses personnes et services. Vous avez besoin de garanties de succès.

Comment vous assurer de choisir le meilleur partenaire logiciel pour vous accompagner ? Comment être sûr·e que votre projet ne va pas se terminer en usine à gaz qui explose le budget ?

Faites comme le Groupe Orange, La Redoute ou Valeo Service : un POC !

Qu’est-ce qu’un POC ? 

Un POC est une preuve de concept (Proof of Concept) ou démonstration de faisabilité. C’est la mise en place d’une solution, souvent incomplète et limitée à un périmètre restreint, qui permet de s’assurer que ce qu’on veut mettre en place est possible avec la solution envisagée. 

A l’origine, il s’agissait essentiellement de faisabilité technique pour s’assurer qu’on parvient bien à résoudre des problématiques techniques complexes. Aujourd’hui, l’acronyme POC peut faire l’objet d’un petit abus de langage et désigner plutôt un prototype, un projet sur un périmètre restreint, sans qu’il n’y ait toujours de grand challenge technique.

Comment se passe un POC concrètement ? 

Un POC se déroule comme un projet très court et plutôt intense, qui implique la mise en place de la solution sur un périmètre restreint. Les aspects les plus importants à valider sont identifiés et inclus de manière partielle ou complète dans le POC.

Ainsi, un POC DAM peut inclure un paramétrage documentaire, un portail peu personnalisé, une reprise partielle des données, une intégration du SSO (annuaire interne), des développements spécifiques stratégiques pour l’entreprise (la mise en place d’un CDN par exemple).

Le POC va permettre de garantir que la solution peut s’intégrer efficacement avec votre système d’information, par exemple (PIM, site web ou eCommerce, outils métiers, etc.) ou que la migration des médias et données de votre ancien système est possible.

Combien de temps dure un POC ? 

Le POC se passe sur un planning en général assez serré pour obtenir rapidement un résultat concret (entre un et six mois maximum en général).

Quelle différence par rapport à la mise à disposition d’un environnement de test ? 

Un environnement de test va vous permettre de tester les fonctionnalités, d’essayer l’outil dans des conditions réelles, à un ou plusieurs.

Un POC va plus loin : vous êtes accompagné·e par des expert·e·s à chaque étape du projet : documentaliste pour la structure documentaire, chef·fe de projet pour coordonner les acteurs, référents techniques pour l’intégration avec votre SI, etc.

Vos interlocuteurs vont étudier vos besoins, soulever des problématiques auxquelles vous n’aviez pas forcément pensé et proposer les meilleurs solutions.

Dans quels cas faut-il éviter de faire un POC ? 

Un POC n’est pas nécessaire lorsque votre projet DAM est un projet simple. Si vos besoins sont couverts par les fonctionnalités de base d’un DAM et si votre projet ne nécessite pas de développements spécifiques particuliers, il sera plus rapide, simple et économique de lancer votre projet directement, sans passer par un POC.

Ce type de stratégie n’est payant que lorsque le périmètre du DAM est vaste, avec des problématiques complexes à adresser. 

Quels sont les avantages ? 

Le POC va permettre de lever tous les risques inhérents à un projet IT d’envergure :

1. Valider le périmètre fonctionnel de votre future solution

Choisir un logiciel sur le papier, après une démo ou quelques tests ne permet pas toujours de vérifier que le logiciel choisi sera le mieux adapté à vos besoins. En mettant en place un POC, vous allez pouvoir tester les possibilités et les limites de la ou des solutions que vous avez choisies, en conditions réelles.

2. Vous assurer du sérieux de votre prestataire

Vérifiez si la méthodologie de gestion de projet du prestataire convient à votre organisation. Vos interlocuteurs sont-ils efficaces, professionnels, forces de proposition ? Le planning du POC est-il tenu ? La solution livrée est-elle conforme au résultat attendu ? 

En réalisant un POC, vous vous assurez que votre partenaire est à la hauteur pour vous accompagner dans un projet de grande ampleur. 

3. Donner des preuves de résultat à votre direction

Avec le POC, vous apportez à vos décideurs les preuves d’un résultat, certes partiel, mais concret et mesurable. Ce premier retour sur investissement va vous aider à convaincre d’engager les coûts d’un déploiement à grande échelle. 

4. Fédérer vos utilisateurs autour de votre projet 

En quelques mois, ils verront un résultat concret et commenceront à entrevoir les bénéfices qu’ils peuvent tirer d’un DAM. Ils seront alors plus enclins à soutenir le projet, participer aux ateliers de mise en place et vous fournir les médias qu’ils produisent.

5. Réajuster le périmètre de votre projet

Nous le voyons tous les jours chez Keepeek : les projets DAM peuvent changer de périmètre très rapidement. C’est grâce à nos méthodes agiles et à la souplesse de notre solution que nous parvenons à inclure de nouvelles problématiques même en milieu de projet. 

Une fois votre POC réalisé, présentez le dans votre organisation : en voyant concrètement ce que le DAM permet, d’autres services pourraient remonter des besoins similaires. Il arrive également que d’autres problématiques soient soulevées, entraînant des changements qui impactent la mise en place à grande échelle.   

6. Comparer avant de vous engager 

Si vous en avez les moyens, vous pouvez lancer un POC sur deux solutions distinctes. Cela vous permettra de comparer tous les aspects listés plus hauts : fonctionnalités, méthodologie de gestion de projet, adhésion des utilisateurs, etc. 

A l’issue de leur POC, des sociétés comme Orange, La Redoute et Valeo Service ont choisi Keepeek pour déployer leur DAM.

Etes vous prêt·e à vous lancer ? Contactez-nous pour parler de votre projet !

Une version 4.32 à savourer au coin du feu

Votre DAM vous propose une parenthèse de douceur en ce mois de Novembre ! Autorisez-vous 5 minutes pour déguster les nouveautés de la version 4.32. Avec une bonne tasse de thé, délectez vous d’optimisations lors de l’import des médias, de statistiques de téléchargements plus précises ou encore de la recherche par liste sur les portails.

La crème des imports

Vous devez charger de gros fichiers dans Keepeek mais votre réseau Internet est instable ? Les développeurs ont réalisé des optimisations pour qu’un import puisse être temporairement interrompu et repris sans message d’erreur !

Ca marche aussi si votre session est expirée : à la reconnexion, votre import reprend et se poursuit sans erreur !

Une gestion de vos licences utilisateurs aux petits oignons

Un message d’alerte plus lisible pour vos administrateurs

En tant qu’administrateur, vous devez gérer les accès de vos utilisateurs en fonction du nombre alloué par votre licence Keepeek. Parce qu’il s’agit d’une information essentielle, nous avons amélioré le message d’alerte qui apparaît désormais en rouge avec un texte plus clair lorsque vous êtes en dépassement.

Amélioration du calcul des utilisateurs  

La règle pour vos licences utilisateurs gagne en précision ! C’est très simple : seuls les utilisateurs appartenant à au moins un groupe actif sont comptés dans la licence. Les utilisateurs désactivés ne sont plus comptabilisés pour vous permettre une plus grande souplesse !

L’historique des téléchargements prend une toute autre saveur avec une meilleure identification des téléchargements anonymes

Dans le détail de vos médias, l’onglet Historique vous permet d’accéder à toute l’activité du média : modifications, téléchargements, envois par mail, etc. Pratique, n’est ce pas ! Mais cette fonctionnalité manquait de justesse lors des téléchargements en partage public : c’était le nom de la personne qui faisait le partage qui apparaissait dans l’historique. Pour corriger cette information, nous avons modifié le libellé : “Anonyme” sera désormais le nom de l’utilisateur qui effectue un téléchargement en partage public.

Lorsque vous consultez ou effectuez des exports Excel de vos statistiques, vous pouvez filtrer sur les utilisateurs “Sans groupe (accès public)” pour obtenir des chiffres sur ces données et contrôler ces usages. 

Une portion d’API en supplément !

La recherche avancée vient pimenter les fonctionnalités déjà présentes dans l’API pour permettre des recherches plus complexes.

La recherche par liste au menu de votre portail utilisateur  !

Régalez vos utilisateurs avec cette fonctionnalité qui permet en une recherche de retrouver tous les médias correspondants à une liste de valeurs !

Déjà présente dans votre back office, la recherche par liste est maintenant proposée sur les portails utilisateurs ! Trouver en une seule recherche toutes les photos produit correspondants à une liste de références devient un jeu d’enfant. Une fois la recherche lancée, les utilisateurs peuvent également visualiser la liste des références non trouvées.

Attention ! Contrairement au back office, les portails ne bénéficient pas de mises à jour automatique. Si vous souhaitez bénéficier de cette évolution, merci de vous mettre en contact avec votre chargé(e) de compte !

Assistez à la démo !

Envie d’en savoir plus ? Participez à notre webinaire pour assister à la démo et échanger avec notre équipe et d’autres utilisateurs ! Cliquez ici

Date de mise en ligne

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mardi 26 novembre en soirée !

crédit photo : Alex Geerts @alexgeerts

Une version 4.31 remplie de petites friandises

La version 4.31 lève plusieurs limites du logiciel qui vous empêchaient d’être pleinement efficaces dans votre travail quotidien. Exports Excel sur un grand nombre de médias, associations simplifiées et administration des groupes gestionnaires plus limpide : de petites friandises diaboliques pour cette version de Keepeek !

Bravez votre peur des exports Excel avec l’export en masse !

Besoin d’extraire les données de tout un dossier, ou d’une recherche avec plusieurs milliers de résultats ? Vous étiez jusqu’à présent limités par la pagination, mais ça c’était avant ! 

Grâce à ce nouvel export, vous pouvez retrouver dans un fichier Excel ou CSV tous les médias de votre recherche ou de votre dossier, jusqu’à 10 000 résultats, en une seule opération.

Un mauvais sort au presse papier

Soyons honnêtes, associer des médias entre eux dans Keepeek n’était pas une sinécure. Il était temps d’intervenir et de vous épargner le passage par le presse papier.

Depuis l’onglet association d’un média, vous pouvez à présent lancer une recherche dans le reste du DAM. Il ne vous reste plus qu’à trouver les médias et à les rattacher !

Gérez vos groupes en un claquement de doigt !

Comme le Groupe PSA, vous avez ou voulez déployer votre DAM auprès de nouveaux services de votre organisation ? Proposez à vos collègues de gérer eux-mêmes leurs contenus et leurs utilisateurs sans risque d’impacter vos propres médias en définissant des profils gestionnaires. La nouveauté ? Vous pouvez maintenant définir et mettre à jour au niveau des paramètres de chaque groupe qui en est le gestionnaire.

Là on me voit, là on ne me voit plus

Les différentes parties de l’aperçu de vos médias peuvent à présent être réorganisées dans l’ordre qui vous parait le plus optimal et pertinent pour vos utilisateurs.

Vous souhaitez déplacer, voire même masquer les statistiques de vues et de téléchargement ou les informations sur le fichier ? C’est à présent possible !

Contactez votre chargé de compte ou chef de projet Keepeek pour modifier l’ordre des informations sur l’onglet Aperçu.

It’s alive! Vos vidéos prennent vie au simple survol de votre souris

Sur votre portail, vous n’aurez plus besoin d’aller dans le détail d’une vidéo pour avoir un aperçu ! Passez votre souris sur la vignette de la vidéo et celle-ci s’anime.

Attention ! Contrairement au Back office Keepeek, les portails ne bénéficient pas automatiquement des mises à jour. Contactez-nous pour en savoir plus.

Dépoussiérage des paramètres

Le vieux module de statistiques a été retiré de la page des paramètres. Retrouvez le monitoring de votre espace de stockage sous le bouton Licence Keepeek sur le même écran.

Vous reprendrez bien un peu de tableaux pour finir cet article ?

Une personne n’ayant aucun compte sur Keepeek peut désormais prendre part à vos projets dans le module des tableaux sans accéder au reste de votre DAM. Plus besoin de lui créer un compte spécialement pour le temps d’un projet, son adresse email suffit !

Assistez à la démo !

Envie d’en savoir plus ? Participez à notre webinaire pour assister à la démo et échanger avec notre équipe et d’autres utilisateurs ! Cliquez ici

Date de mise en ligne

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir du mardi 29 octobre en soirée !

Séminaire 2019 – La Keepeek Team sous le soleil de Pornichet

Pendant deux jours, Rennais et Parisiens se sont réunis pour passer un moment convivial le long des côtes de Loire-Atlantique.

Une première journée rythmée par la visite des usines de notre client Airbus, à Saint Nazaire. Un site impressionnant d’une surface de 75 hectares, où nos équipes ont découvert la complexité du métier de compagnon, c’est ainsi que l’on nomme les techniciens de l’aéronautique ! Une visite enrichissante et pleine de surprise !

Visite du site Airbus

Après s’être rassemblé pour célébrer les succès de l’année, la deuxième journée était placée sous le signe de la détente, au programme : découverte des marais salants, foot, pétanque… il y en avait pour tous les goûts ! 

Sur les côtes de Pornichet

Un séjour qui s’est clôturé en apothéose, avec une randonnée de 2h en jet ski au large de la Baule et de Pornichet. L’occasion pour les Keepeekiens de découvrir (de très près) le phare qui a donné naissance à notre logo : le Grand Charpentier. 

Le Grand Charpentier

Après ce long week-end, nous voilà prêts pour cette rentrée 2019 qui débute en grandes pompes avec la soirée de lancement des tableaux .

En bonus quelques photos supplémentaires

Ouvrez la voie avec la version Keepeek 4.30

De nouvelles fonctionnalités pour s’assurer que vos utilisateurs suivent vos processus de travail, communiquent plus facilement… ouvrez la voie la plus simple pour fédérer vos utilisateurs !

Proposez des workflows pré-conçus à vos groupes utilisateurs

Vous avez mis en place des process de travail ou de validation mais vous peinez à les faire suivre par vos utilisateurs ? Keepeek vous propose de partager vos modèles de workflow à des utilisateurs précis ou à des groupes d’utilisateurs. En trois clics, ils peuvent générer un workflow avec toutes les étapes et les responsables correspondants que vous avez défini ! Un changement de responsable ? Changez le au niveau du modèle et tous les utilisateurs à qui vous l’avez partagé auront automatiquement le bon contact.

Créez une fiche depuis l’onglet des associations

Comment gérer vos médias avec les différents contrats associés ? Dans cette nouvelle version, créez directement les fiches de droits depuis l’onglet d’association de vos médias. Plus besoin de créer votre fiche à part et d’utiliser le presse papier pour lier les deux éléments ! Votre fiche de droits peut même se ranger automatiquement dans un dossier pré-paramétré.

Favorisez les échanges grâce aux nouveaux fils de discussion des commentaires

Commenter les médias depuis un espace collaboratif, vous connaissez. Ajoutez-y un soupçon d’ergonomie avec les fils de discussion qui permettent de réagir sur des commentaires précis. Vous avez également maintenant la possibilité d’éditer vos commentaires.

Déléguez la gestion de certains dossiers

Certains sous-dossiers de votre plan de classement sont gérés par d’autres personnes que vous ? Dans cette nouvelle version, les alertes et demandes de téléchargement peuvent leur être directement adressés pendant que vous gardez le contrôle sur le reste. Un vrai travail d’équipe !

Le petit nouveau : le widget liste d’éléments !

Sur votre portail utilisateur, mettez en avant des contenus spécifiques !

A partir de critères de tri (nouveaux médias, médias les plus vus, médias les plus téléchargés), faites remonter les médias de votre choix sur votre page d’accueil. Vous avez besoin d’une rubrique “Nouveautés” mais aussi d’une rubrique “Actualités” ? ça tombe bien, ce widget est utilisable plusieurs fois.

Assistez à la démo !

Envie d’en savoir plus ? Participez à notre webinaire pour assister à la démo et échanger avec notre équipe et d’autres utilisateurs ! Cliquez ici !

Date de mise en ligne

La nouvelle version sera disponible sur le Cloud à partir de mardi 1 octobre en soirée !

Les Tableaux Keepeek – la nouvelle fonctionnalité qui bouscule les usages du DAM

Avec sa nouvelle extension, Keepeek propose à ses clients d’avoir un seul et même outil pour échanger, enrichir, collaborer et surtout gérer la création de contenu ! 

Vous connaissez probablement la gestion de projet par colonne qui permet de faire glisser les tâches d’une colonne à l’autre en fonction de leur avancement. Keepeek vous propose de gérer la création et la validation de vos médias comme des tâches, avec toutes les fonctionnalités avancées que vous utilisez déjà dans Keepeek pour gérer photos, vidéos, plaquettes, etc.

Tout depuis votre DAM

Finie la dispersion sur différents outils (outils de suivi de projet, plateformes d’envoi de fichiers volumineux, boites mails) pour valider la dernière plaquette ou le shooting photo ! Depuis Keepeek, il vous suffit de créer un tableau avec les colonnes que vous souhaitez pour votre projet et d’y centraliser tous les éléments ! 

Il ne vous reste plus qu’à inviter vos collaborateurs, pour qu’ils accèdent à tout ou partie du tableau. Ils peuvent faire leurs remarques, valider/invalider en un clic, compléter les métadonnées, déplacer les éléments et notifier tout ou partie des participants !


Les nouveautés de la version 4.28 vont vous rafraîchir les idées !

Sommaire

– Préparez vos valises ! Keepeek vous a concocté un édito internationalisé.

– Gagnez du temps et partez plus vite en vacances grâce à la fonctionnalité des vignettes pré-générées !

– Avant de vous dorer la pillule au soleil, optimisez vos médias en douceur avec le signalement à un administrateur !

– L’API profite aussi des rayons du soleil et poursuit sa croissance : découvrez nos dernières innovations.

📅 Retrouvez toutes les nouveautés de la version 4.28.0 sur le cloud dès le6 août ! 📅

👍 Un éditorial very fluent !👍

Pour certaines entreprises implantées à l’étranger, l’accès à Keepeek en plusieurs langues est une priorité.

Grâce au perfectionnement de notre éditorial, vous pouvez aujourd’hui l’internationaliser. Il s’affiche désormais en fonction de la langue de données de l’utilisateur qui arrive sur la page d’accueil.

Une petite révolution qui change le quotidien de vos collaborateurs non-francophones.


⚡ Des vignettes pré-générées pour des téléchargements express ! ⚡

Entre les campagnes prints et les réseaux sociaux, les formats de vos médias sont de plus en plus nombreux ! Pour simplifier la vie de vos graphistes, la fonctionnalité vignettes pré-générées est la solution.

Dès l’import de votre média, des formats des permaliens sont générés automatiquement. Ils sont visibles dans le détail du média dans l’onglet diffusion.

Pour les télécharger, il suffit de cliquer sur le bouton Télécharger et, depuis le format original, choisir un format de vignette ! Un gain de temps pour vos créatifs qui n’ont plus à télécharger le format original puis à le modifier.

Côté administrateur du Back Office, vous pouvez paramétrer les formats de vignettes en fonction du média et du niveau de téléchargement.

Mais aussi éditer le libellé de vos vignettes, pour qu’il s’affiche en fonction de la langue de données de l’utilisateur qui se connecte. 


☀️Le signalement à un administrateur évolue : ou comment faire un grand ménage d’été !☀️

Avec cette fonctionnalité améliorée, les utilisateurs ayant des droits de contributions peuvent signaler un défaut sur un média de manière très précise depuis le portail utilisateur.
Tout cela depuis le détail d’un média ou depuis sa vignette !

Les destinataires de ce signalement sont paramétrables par les administrateurs depuis le Back Office via les dossiers de premier niveau.
Dites au revoir aux médias obsolètes, non-conformes ou inexploitables ! 


✨ L’API innove encore !✨

Pour cette version l’Api s’enrichit d’une fonctionnalité !

Rendre possible le lien la connexion OAuth.

C’est un protocle qui permet d’autoriser une application (par exemple Keepeek) à utiliser l’API sécurisée d’une autre application (par exemple Facebook).

L’utilisateur peut donc se connecter avec le même login et le même mot de passe.


👷 Pour bénéficier des améliorations sur vos portails utilisateurs, merci de vous rapprocher de votre Chargé de Compte Keepeek.

La Keepeek Team s’agrandit à nouveau : les Bretons déménagent !

Cette fois-ci c’est l’agence bretonne qui se retrouve dans les cartons. Il était grand temps pour le leader français du DAM de déménager, avec plus de 28 collaborateurs et collaboratrices à Rennes dans 180 m², l’envie des grands espaces se faisait fortement sentir : direction Henri-Fréville !

Du métro Anatole France à République, prochain arrêt : Henri-Fréville. 

C’est en 2013 que les premiers keepeekiens posent le pied à Rennes. Certains bretons d’origine voulant revenir aux sources, la décision fut prise d’ouvrir une agence au coeur de la capitale bretonne. Le bassin rennais regorgeant de nombreux talents du numérique, l’agence est très vite passée de 2 à 5 puis à plus de 28 personnes. Ce 13 juillet 2019 c’est dans près de 450m² entre le métro Henri-Fréville et Clémenceau que les collaborateurs et collaboratrices ont pu s’installer. 

Après 10 ans d’existence, il était temps de voir les choses en grand

Toujours sensible au bien-être de ses salariés, Keepeek
propose dans ses nouveaux locaux des prestations qui répondent au besoin de tous avec une salle de repos, une cuisine aménagée, un ascenseur  pour les personnes à mobilité réduite. 

En métro, en bus, en train, en voiture (avec un parking à disposition), à vélo ou pourquoi pas trottinette électrique, tous les chemins mènent facilement aux nouveaux locaux de Keepeek situés au 18 avenue Henri Fréville. 

Une page se tourne pour commencer un nouveau chapitre de la Keepeek team, qui accueillera bientôt de nouveaux collègues au sein de l’équipe R&D et de l’équipe intégration. Keepeek confirme ainsi sa volonté d’investir dans le bassin rennais et de développer son activité dans l’ouest.

Envie de nous rendre une petite visite ? On vous attend juste ici :

Ils parlent de nous :

Ouest-France : Rennes. Economie digitale : l’entreprise Keepeek en forte croissance

Agence-API : De nouveaux locaux pour Keepeek à Rennes

Bretagne économique : Numérique : une croissance de 25% pousse l’agence rennaise Keepeek à déménager