Digital Asset Management : 3 impacts de 2020

Alors que la France entame un deuxième confinement, nous revenons sur l’évolution des usages constaté auprès des utilisateurs du DAM Keepeek depuis le début de la crise sanitaire. En quoi le travail à distance et le confinement ont-ils modifié l’utilisation de notre logiciel photothèque, vidéothèque ou médiathèque ?

Les impacts de 2020 sur les usages du Digital Asset Management

Baisse temporaire d’alimentation en médias 

En avril/mai 2020, les utilisateurs de Keepeek ont importé moins de médias qu’à l’ordinaire. On a pu constater une baisse d’environ 23% des imports sur notre plateforme SaaS. Les photographes et réalisateurs étant confinés, la production de nouveaux médias s’est arrêtée net pour beaucoup d’entreprises. Cependant, ce ralentissement n’a pas duré. La reprise de l’activité s’est en effet faite relativement rapidement, avec une utilisation en septembre/octobre redevenue équivalente à celle de janvier/février 2020.

Diffusion des vidéos de communication interne

Plusieurs de nos clients ont privilégié Keepeek pour diffuser les messages vidéos de leur direction à destination de leurs employé·e·s. En cette période d’incertitude, suivre les prises de parole régulières de la direction a été essentiel pour les salarié·e·s. Le partage public des vidéos a permis de mettre à disposition largement ces vidéos de communication interne. Les vidéos ont ainsi pu être partagées sur les intranets des entreprises. Les liens ont pu être envoyés facilement par email ou par sms, en toute confidentialité. 

Forte augmentation de l’usage des modules collaboratifs

Notre module Tableaux, qui permet d’organiser ses médias en colonnes “à la Trello”, a connu un nouvel essor à partir d’avril (+137% d’utilisations). Plusieurs de nos clients ont profité de la baisse de production pour travailler sur leurs processus de travail et mettre en place de nouveaux workflows totalement dématérialisés. Ils ont ainsi pu continuer à travailler à distance, mais en étroite collaboration. 

Les tableaux, paramétrables en quelques secondes pour un usage sur mesure, ont ainsi été déployés dans divers contextes : 

Sélection des images illustrant les pages de catalogues produits

Proposer un choix de photos pour faire la sélection à plusieurs, sur un espace de travail sécurisé s’est avéré judicieux. En effet, en utilisant un tableau pour chaque double page, le temps passé à chaque étape de la production du catalogue a été réduit de près de 50% chez l’un de nos clients.

Demande et validation des retouches

Mettre à disposition facilement les médias à retoucher. Pouvoir vérifier les fichiers retouchés au même endroit. Eviter les échanges de mails. Commenter directement sur les images et vidéos en cas de besoin. Toutes ces fonctionnalités ont permis à nos clients de continuer à avancer sur leurs projets de manière fluide, à distance.

Validation de reportages

Workflow simple et rapide, un editing des images avec trois colonnes (dépôt, images choisies et images refusées), comme celui-ci :

tableau Kanban simple de workflow d'editing de reportage photo

Un usage qui se pérennise

L’utilisation des tableaux n’a pas freiné après le premier confinement, bien au contraire. Cette nouvelle organisation du travail a même drastiquement accéléré. On a constaté chez Keepeek une augmentation de l’utilisation des tableaux de +263% à partir de juin et jusqu’à aujourd’hui, par rapport à son utilisation pendant le confinement.

Parlons-en !

Et vous, avez-vous constaté des évolutions dans vos propres usages pendant cette année particulière ? Souhaiteriez-vous en discuter et partager vos expériences avec d’autres administrateurs de DAM ? Si oui, remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons pour arranger tout ça !